Vous êtes ici : Accueil > Le château > Repères historiques

Repères historiques

Les personnages qui ont marqué l'histoire de la Vendée

Aliénor d'Aquitaine :
un grand nom au cœur de l’histoire conflictuelle de la France et de l’Angleterre au Moyen Age.Aliénor d'Aquitaine

Au XIIe siècle, la jeune duchesse devient l’unique héritière de l’Aquitaine, l’une des provinces les plus étendues du royaume.

Après un premier mariage avec le roi de France Louis VII, Aliénor épouse un certain Henri de Plantagenêt, futur Henri II, roi d’Angleterre. Par cette union, l’Aquitaine, terre française, est désormais régie par la couronne anglaise…
Une situation à l’origine de nombreux conflits entre les deux royaumes !

Le souvenir d’Aliénor d’Aquitaine est encore très présent à l’abbaye Saint-Vincent de Nieul-sur-l’Autise : une légende voudrait qu’elle y soit née, sa maman Aénor d’Aquitaine y a été inhumée, mais surtout, c’est grâce à la duchesse que l’abbaye porte aujourd’hui le titre d’abbaye royale ». 

      


Richard Coeur de lionSon fils, le célèbre Richard Cœur de Lion,

très attaché à l’Aquitaine dont il hérite, va parcourir la Vendée, notamment à Talmont-Saint-Hilaire où le futur roi d'Angleterre aimait chasser et se reposer. La forteresse médiévale est aujourd'hui l'objet de visites et le lieu d'un spectacle médiéval. On lui doit également la fondation du prieuré de Grammont, qui reste à ce jour l’une des fondations grandmontaines les mieux conservées de France ! 

 


 

Rabelais

Rabelais


vient étudier à Maillezais, pendant 5 ans, sous la protection de l’évêque Geoffroy d’Estissac dont il devient le secrétaire, avant de partir à Paris pour devenir l’un des plus célèbres écrivains et humanistes de son temps. C'est sans doute à Maillezais qu'il imagina Thélème et les personnages de Gargantua et Pantagruel.    

 

  
     
      

Maréchal de France à 27 ans,

Gilles de Rais

inspirera les écrivains, et notamment Perrault et son fameux "Barbe-bleue". Homme très fortuné, ce compagnon de Jeanne d'Arc sombra dans la mégalomanie et la folie meutrière. Les salles basses du donjon de Tiffauges ont, dit-on, servi de théâtre à ses turpitudes.

 

 
Richelieu

Richelieu

est connu comme un des hommes d'État majeur du XVIIe siècle. Peut-être ignore t-on qu'il fut évêque de Luçon de 1606 à 1623. Armand du Plessis de Richelieu dut d'obtenir cette charge épiscopale à l'âge de 20 ans à la défection de son frère. Il ne fut ordonné prêtre et évêque que deux ans plus tard... La gloire de sa carrière politique rejaillit sur la ville : ce fut un bâtisseur qui construisit à Luçon le premier séminaire de France. Une statue rappelle cet illustre cardinal, qui devint le très puissant Premier ministre de Louis XIII.  


 

         Charette     

 Charette

Parmi d'autres chefs vendéens, tels que Delbée, La Rochejaquelein, Stofflet ou Bonchamps, François de Charette personnifie les guerres de Vendée. De 1793 à 1796, trois années terribles où vont s'affronter "Blancs" et "Bleus". La Vendée en restera marquée longtemps, tant les atrocités y furent nombreuses, comme en témoigne le mémorial de Vendée érigé aux Lucs-sur-Boulogne, où furent massacrées plusieurs centaines de femmes et d'enfants. A quelques minutes de là, le Logis de la Chabotterie est un voyage dans le temps : on y retrouve le charme rustique et délicat d'un château du XVIIe siècle qui est aussi un haut lieu historique : c'est en effet dans ces lieux que fut arrêté le général Charette, marquant ainsi la fin de la guerre de la Vendée.  



       D
elbée                      La Rochejaquelein                            Stofflet                            Bonchamps

                                                       

 


      

Petit bourg du bocage, Mouilleron en Pareds présente la particularité d'avoir vu naître, à quarante-sept ans d'intervalle, deux vainqueurs des deux guerres mondiales du XXème siècle :             

Georges Clemenceau

il fut président du Conseil de 1917 à 1919 et mérita d'être appelé "le Père la victoire" pour avoir galvanisé les énergies françaises dans une période difficile. Il signa au nom de la France le traité de Versailles, qui sanctionna la défaite de l'Allemagne. En Vendée, tout parle de Clémenceau : du château familial de l'Aubraie à sa tombe de Mouchamps, en passant par la "bicoque" de Saint-Vincent-sur-Jard où il passa ses dernières années.  

 

   et Jean de Lattre de Tassigny

Quant à de Lattre, il eut la lourde tâche de commander les troupes françaises lors du débarquement de Provence, puis lors de la chevauchée de la 1ère armée jusqu'en Alsace. Il reçut au nom de la France la capitulation allemande le 8 mai 1945. Maréchal de France après sa mort, en 1952, il repose dans sa cité natale, où l'on peut visiter sa maison de famille. 

  

  

 

 

Partager cette page sur : Ajouter à facebook. Ajouter à twitter. Ajouter à Google+.